PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Clay Regazzoni n'est plus

Aller en bas 
AuteurMessage
T-Flo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 11336
Age : 27
Localisation : mars
Joueurs préférés : Moi, moi, moi, moi, moi et ......moi!
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Clay Regazzoni n'est plus   Sam 16 Déc - 16:34

Regazzoni meurt sur la route

L'ancien pilote tessinois de F1 Clay Regazzoni est décédé dans un accident de la circulation près de Parme, à l'âge de 67 ans. Il avait été l'un des meilleurs coureurs de son époque, disputant 132 GP pour cinq victoires.

Clay Regazzoni est mort sur le coup lorsque sa voiture est entrée en collision avec un camion, vendredi après-midi, sur une autoroute à l'ouest de Parme.

Paralysé depuis 1980


L'ancien champion était paralysé et se déplaçait en chaise roulante depuis une terrible sortie de piste survenue au Grand Prix de Long Beach (EU), le 30 mars 1980. Sa voiture avait heurté un mur de béton à grande vitesse.

Né le 5 septembre 1939 à Lugano, Regazzoni avait fait ses débuts en F1 au GP de Grande-Bretagne en 1970, où il prit la 4e place. Il s'est très rapidement imposé comme l'un des meilleurs et remporta la même année le GP d'Italie à Monza au volant d'une Ferrari 312 B, provoquant l'admiration des tifosi.
Le Tessinois a effectué 132 GP. Il en a gagné quatre pour Ferrari, sous les couleurs de laquelle il courut de 1970 à 1972 et de 1974 à 1976, et un pour Williams, en 1979, au GP de Grande-Bretagne. Il s'agissait du reste du premier succès en F1 de l'écurie britannique.

Regazzoni a également obtenu cinq pole-positions et inscrit un total de 209 points en championnat du monde. Il a été vice-champion du monde en 1974 derrière le Brésilien Emerson Fittipaldi, qu'il a menacé jusqu'au bout puisque le titre s'était joué dans la dernière course.

Le Tessinois fut considéré comme l'un des meilleurs pilotes de l'histoire à n'avoir jamais été champion du monde. Si 1974 fut sa meilleure saison, il a su rebondir en 1976 après une année 1975 difficile, où il avait été relégué dans l'ombre par son coéquipier Niki Lauda. A Long Beach, la ville qui devait mettre une fin brutale à sa carrière en F1 quatre ans plus tard, il réalisa en 1976 le «grand chelem» avec la pole-position, la victoire et le record du tour, en ayant mené la course de bout en bout. Il est également monté trois fois sur la 2e marche du podium cette saison-là.



La passion est restée intacte


Outre Ferrari, Regazzoni a également exercé ses talents pour BRM (1973), Ensign (1977 et 1980), Shadow (1978) et Williams (1979). Hormis Williams, ses prestations avec ces écuries ne resteront pas dans les mémoires, même si le Tessinois obtint ça et là quelques accessits montrant qu'il n'avait rien perdu de sa finesse de pilotage.

Après son accident à Long Beach, il a continué à vivre sa passion en pilotant en compétition avec une voiture spécialement aménagée, en rallye ou en endurance. Il s'est aussi beaucoup engagé pour favoriser l'intégration des handicapés dans la société.


Un regard critique


Regazzoni a par la suite porté un regard très critique sur la F1, qu'il qualifiait de «cirque voué au business». Il estimait que son sport avait été dénaturé par l'omniprésence des «gadgets électroniques», faisant passer au second plan les qualités de pilotage. «Dans quelques années, les bolides n'auront même plus besoin de pilotes», avait-il ironisé il y a cinq ans.

Un autre grand pilote suisse de F1 avait connu une fin tragique. Le Fribourgeois Jo Siffert s'était tué après une sortie de piste sur le circuit britannique de Brands Hatch, le 24 octobre 1971, lors d'une course ne comptant pas pour le championnat du monde. Il avait 35 ans.






Clay Regazzoni: une passion jamais démentie
En plus d'avoir été un grand champion, Clay Regazzoni était un «homme passionné et un homme de cœur», estime le journaliste Jacques Descheneaux, spécialiste de F1 à la TSR. Il avait donné une «leçon de vie» par sa vitalité après l'accident qui l'avait laissé paraplégique en 1980 à Long Beach.

Regazzoni «ne laissait pas indifférent», il vivait sa passion «à 200 km/h», a relevé Jacques Descheneaux au Téléjournal de vendredi soir. Malgré son handicap, il avait continué à vivre sa passion en disputant par exemple le Paris - Dakar au volant d'un camion ou, l'an dernier, à 66 ans, en prenant part à un rallye entre Pékin et Hongkong, avec des franchissements de col à 4500 m. «Quand il en parlait, il avait des lumières dans les yeux. C'était quelqu'un d'extraordinaire», a conclu le journaliste.
Ancien coéquipier du pilote tessinois, l'Autrichien Niki Lauda a déclaré que «Regazzoni était un modèle. Il n'était pas seulement un coureur rapide, mais aussi une forte personnalité. C'était un excellent collègue, toujours très positif et ouvert. Toute sa vie, il a eu le goût du risque».

Frank Williams, paraplégique lui aussi et patron de l'écurie Williams pour laquelle Regazzoni avait remporté le GP de Silverstone en 1979, a, pour sa part, qualifié le Tessinois de «gentleman». C'était un «vrai bonheur de travailler avec lui». Luca di Montezemolo, président de Ferrari, est allé dans le même sens dans son éloge: «Nous avons perdu un pilote courageux, un passionné de Ferrari.» (si/ech)


C'était le chouchou de la Scuderia, un pilote au grand charisme avec sa ptite moustache. Ciao!


_________________

Admin of Connexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.amisgrolandaistropdébilesivouscliquezdecu.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Clay Regazzoni n'est plus   Sam 16 Déc - 16:40

Un grad bonhomme s'en va !
Revenir en haut Aller en bas
 
Clay Regazzoni n'est plus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ITW] Brodus Clay
» [Rumeurs] Le retour de Brodus Clay au Rumble ?
» LC: Ashanti Gold 2 vs Far 0 ( Live Score )
» WFA Royal Rumble 2012
» 20 mai 1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NBA-Connexion :: Coin Libre :: Autres sports :: Autres Sports :: Formule 1-
Sauter vers: