PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 FORMULE 1 GP D'Espagne

Aller en bas 
AuteurMessage
VIN$ANITY FLY 59
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 26
Localisation : au stradium nord lille métropole
Joueurs préférés : vince carter(NBA) bodmer(football) boonen,rasmussen(cyclisme)
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: FORMULE 1 GP D'Espagne   Mar 15 Mai - 0:16

Le comportement des pilotes et des voitures passé au crible pour tirer les enseignements de la 4e manche du Mondial 2007.
Ferrari - Massa P1, Räikkönen Ab
Un 2e hat trick consécutif et une nouvelle dimension pour Massa, qui n'a pas cédé à l'intox ibérique du 1er tournant. L'affirmation de cette autorité est un précédent qui change l'image qu'il renvoie. Son statut se rapproche maintenant d'un N.1 que l'équipe pourra bientôt légitimer, si les choses continuent ainsi. Ce n'est pas un hasard si Räikkönen a fait sa valise dès son abandon : il n'avait pas envie d'assister aux congratulations adressées au Brésilien, y compris de l'influent Schumacher. Outre la fatalité de la panne électrique (il était déjà un lointain 3e), le Finlandais s'est bien rendu compte qu'il lui manquait toujours quelque chose sur le tour unique. Pourtant, il avait trouvé sa F2007 bien mieux adaptée à son style pendant la semaine de tests à Montmelo.
McLaren - Hamilton P2, Alonso P3
Il faut se répandre une fois de plus en louanges à l'endroit de Lewis Hamilton, à présent plus jeune leader d'un championnat, à 22 ans 4 mois et 6 jours. La tête froide et un détachement très british qui commence à faire bouillir Alonso, rattrapé par son tempérament au 1er virage, duquel la tentation était trop grande de ressortir premier, devant 140.700 fans. 3 centièmes de seconde : là est finalement la source de ses ennuis. Sans celà, il serait parti en tête, sur le propre de la piste. Rayon technique, la lame transversale rapportée sur l'aileron avant a fait jaser mais elle était légale.
BMW - Kubica P4, Heidfeld Ab
Kubica mieux qualifié (5e) que Heidfeld (7e) pour la 1ère fois de la saison, ce qui lui a permis de montrer le chemin à l'Allemand. Un cafouillage que l'on ne s'explique pas bien au pit stop de "Quick Nick" : pourquoi a-t-il eu le signal de redémarrer alors que le pistolet était encore sur la roue avant droite ? Pourquoi est-il reparti sans l'écrou échappé sous ses yeux ? Il était bien retardé quand la boîte a failli. En tout cas, le nouvel aileron de la F1.07 a bien fonctionné.
Red Bull - Coulthard P5, Webber Ab
"DC" revit : meilleur résultat en course depuis le GP de Hongrie 2006. Sans la 3e vitesse dans les derniers tours, l'Ecossais a fait parler le métier pour maintenir à Rosberg à 1.2 sec. Webber arrêté par l'hydraulique au 8e tour.
Williams - Rosberg P6, Würz Ab
Rosberg toujours la référence de l'équipe en qualification : c'est du 4-0 face à Würz, éliminé par une suspension pliée sur la Toyota de Schumacher, dans le tour inaugural. Un peu déçu par sa qualif (11e) mais bien plus sage qu'à Manama, Rosberg s'est offert son meilleur résultat en grand prix.
Renault - Kovalainen P7, Fisichella P9
Les R27 ont atteint plutôt facilement la Q3, une première cette année. La R27 a gagné en grip et Kovalainen en compétitivité puisqu'il a battu Fisichella (8e et 10e). En course, le Finlandais aurait pu espérer une 5e place sans un cafouillage de la machine de ravitailler, qui l'a obligé à repasser prendre du carburant. On remarquera qu'il suivait aisément Coulthard, qu'il n'a toutefois pas osé attaquer : la peur de mal faire. Fisichella a subi les mêmes désagréments à la pompe mais il n'aurait pas buté sur la Honda de Barrichello s'il n'avait lâché 4 places dans une sortie de piste au 1er tour.
Super Aguri - Sato P8, Davidson P11
Le Japonais a répandu l'euphorie en marquant le premier point de son équipe en Mondial. Il a été à l'origine de la réaction en chaîne du 1er tour en pilant devant Fisichella, qui venait de le repasser. Une sortie de piste pour Davidson en qualif et une honnête 11e position dominicale.
Honda - Barrichello P10, Button P12
De moins en moins pire, mais la cascade d'abandons y est quand même pour quelque chose. On retiendra l'aileron avant de Button cassé sur l'autre RA107 dans le virage N.1, après le 2e pit stop de l'Anglais.
Spyker - Sutil P13, Albers P14
Sutil enfin discipliné au 1er tour. Car par la suite, il a écopé d'un drive through pour drapeau bleu ignoré. Les deux Spyker à l'arrivée, à 2 tours de Massa quand même.
Toyota - Trulli Ab, Schumacher Ab
Samedi, Trulli bat encore Schumacher aux essais. 6e, l'Italien voit la poisse resurgir en course : il cale et provoque un nouveau tour de formation. Il ne finit pas son 19e tour, toujours à cause d'un problème de pression d'essence. Schumacher ne répond plus ou ne réagit pas bien : plutôt que de piler, un coup de volant l'aurait peut-être dévié de l'arrière de la Super Aguri de Sato, au 1er tour. Egalement heurté par Würz, il est rentré changer d'aileron avant. L'appendice se détachait et il a dû renoncer au 44e tour.
Toro Rosso - Liuzzi Ab, Speed Ab
L'explosion du pneu arrière gauche de Speed en pleine ligne droite a été spectaculaire et rédhibitoire. Le Nord-Américain, passé au départ de la 22e à la 14e position, est le seul à ne pas avoir franchi la barre des 500 km depuis le début de saison. Liuzzi pas plus heureux : hydraulique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
FORMULE 1 GP D'Espagne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Río Tajo, Extremadura (Espagne)
» Bateau et Espagne?
» Golf de Bonmont, Espagne
» wondercat a la finale en espagne du ARWC avec Issy Aventure
» Espagne : Le Silure Club Rhodanien y était

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NBA-Connexion :: Coin Libre :: Autres sports :: Autres Sports :: Formule 1-
Sauter vers: